7ème week-end 2015-2016

3ème week-end 2015-2016

1ère année (pour débutant) : Samedi , 10h-15h30.

Do-In (10h/11h)

Présentation des concepts orientaux de la vie, « La terre, le ciel et l’humain ».

Pratique de shiatsu : Kata (protocole de base) en position sur le côté.

Pause.

Pratique de shiatsu : Kata (protocole de base) en position sur le ventre. Révision.

2ème année (anciens 1ère année) : Samedi 26, 13h30-18h30.

Cours de Théorie de Médecine Traditionnelle Chinoise, par André (13h30-15h30)

Méridien classique du Rein, élément Eau avec Toshi (15h30/18h30)
– Exercice de Trajet des méridiens classiques.
– Le trajet du Rein, les points, les zones de bilan énergétique,
– Exercices de toucher sur un méridien, sa sensation
– Pratique : en position sur le côté, le long des trajets des méridiens Rein et Vessie.

Dimanche 27, la journée niveau supérieur, 10h-15h30

13h30-18h30 :

Travail sur le ventre, avec Toshi Ichikawa.

 

 

Dimanche, nous reprendrons la notion de diagnostic en médecine traditionnelle chinoise dans le shiatsu pour aborder la technique de prise des pouls. Nous verrons en théorie comment cette pratique se fait, puis après une démonstration, nous nous exercerons pour déterminer une pratique de shiatsu.

 

STAGE EXCEPTIONNEL AVEC TOSHI ICHIKAWA

Praticien – Enseignant Shiatsu FFST
Enseignant en Do In
Directeur de l’Ecole de Do-In et de Shiatsu de Toshi Ichikawa (75)

Samedi 17 et Dimanche 18 Octobre 2015

« Anpuku Zukai » – Le livre à l’origine du Shiatsu et les 13 techniques de Shiatsu sur le ventre 

Le livre « Anpuku Zukai », écrit au Japon en 1827 (Période Edo, 17e - 19e siècles)  par Jinsaï Ohta, est considéré comme l’un des livres à l’origine du Shiatsu actuel (il a fortement inspiré Shizuto Masunaga). L’auteur proposait une série de 13 techniques de Shiatsu sur le ventre (Anpuku) qu’il est encore possibles de pratiquer de nos jours. Ce sont ces techniques avec l’explication de leur idéogramme, que nous propose Toshi Ichikawa lors de ce stage.

 

http://www.formation-shiatsu-bordeaux.fr/stages-shiatsu.html

01/07/15 : 62ème séance de shiatsu

01/07/15 : 62ème séance de shiatsu

 

Je revoyais Toshi après 3 mois d’arrêt de séances de shiatsu.

Malgré les différentes douleurs présentes ces dernières semaines je ne pouvais recevoir les soins réalisés par Toshi.

En effet, j’étais enceinte de maintenant 3 mois et mon état ne permettait pas avant 3 mois de grossesse de recevoir de telles manipulations.

Durant de nombreux mois, j’avais régulièrement fais part à Toshi de cette volonté de mettre en route une grossesse et cette dernière s’était enfin mise en route et ce, naturellement…

La grossesse se déroulait bien excepté la fatigue et les grosses baisses de tension ressenties les premières semaines.

Je fis part à Toshi des autres maux que je sentais actuellement : douleurs abdominales dans le bas- ventre, les tensions dans les membres inférieurs, les cervicales ainsi que dans les lombaires.

La fatigue quant à elle se présentait sous 3 formes : fatigue liée à la grossesse, fatigue liée aux douleurs précédemment décrites et fatigue de la femme enceinte ayant une SEP.

D’autre part, moralement et physiquement je me sentais éparpillée et tendue et cela était en partie du à l’énergie dégagée par ma fille de 29 mois et bien entendu aux autres tâches que je continuais d’effectuer (travail, courses…)

Ma sage- femme  que j’avais vue en début de mois était déjà favorable pour que je m’arrête de travailler, je verrai comment ma grossesse évoluerait…

 

Toshi me pria de m’allonger sur le côté droit et commença à travailleur tout cet hémisphère, des pieds en remontant jusqu’au buste.

Les membres inférieurs étaient contractés et je ressentais donc des douleurs tout le long du nerf sciatique.

Je fis part à Toshi d’une sensation très étrange et très agréable que je ressentis.

Dès les premiers instants qu’il manipula mes pieds ainsi que les jambes je fus prise d’un tourbillon qui pourrait s’apparenter aux mêmes émotions que celles ressenties lors d’un malaise.

Je me sentais partir avec la sensation que je basculais en arrière.

Cependant, ces émotions étaient plaisantes, me soulageaient et étaient « libératrices ».

Toshi ne fut pas surpris par la sensation que j’avais ressentie lorsque je la lui décrivis.

Pour lui, le relâchement, visiblement, était tellement puissant que j’avais pu éprouver ces émotions.

 

Il manipula en suite la partie ventrale tout en prenant soin de ne pas effectuer des manipulations trop violentes vu que j’étais enceinte.

Le ventre était visiblement souple et non douloureux.

Toshi ne me sentait pas spécialement stressée ni tendue.

En revanche, les épaules, bras et tête étaient tendus.

Les manipulations effectuées à ces zones là me procurèrent beaucoup de détente et Toshi s’y attarda un long moment.

Toshi me demanda de basculer sur l’autre partie de mon corps et fit les mêmes gestes effectués précédemment.

Les sensations ressenties étaient semblables au niveau du buste et autres : tensions.

 

Toshi travailla ensuite comme à l’accoutumée en fin de séance mon buste ainsi que ma tête en exerçant des mouvements de reiki.

Bien entendu, les gestes effectués par Toshi sur ces zones procuraient un énorme apaisement et relâchement.

 

Toshi m’indiqua que dans l’ensemble mon état lui paraissait tout à fait satisfaisant malgré le rythme soutenu ainsi que les tensions diverses que je devais dépasser.

 

J’avais éprouvé une sensation toute nouvelle durant cette séance et surtout la séance avait été reposante et décontractante tel un vrai voyage vers la sérénité…

18/03/15 : 61ème séance de shiatsu

18/03/15 : 61ème séance de shiatsu

Message précédentMessage suivantRetour aux messages

Pour cette séance, mon état global était mitigé. Je me sentais tendue et moralement j’étais toujours tiraillée par plusieurs sujets. Sur le plan physique, je sentais une lourdeur au niveau du bassin.

Toshi commença ses manipulations en travaillant les membres inférieurs pour finir jusqu’au buste et bras. Il débuta par manipuler mes pieds pendant un long moment. Ces derniers étaient sensibles aux niveaux des dessous des pieds. Il manipula ensuite chacune de mes jambes et cuisses en exerçant des points de pression. Pour les cuisses il entreprit de « rouler » chacune de mes cuisses de l’extérieur vers l’intérieur. Cette manipulation me procurait le plus grand bien et surtout, elle faisait également ressortir les éventuelles douleurs. Par exemple, le bord extérieur droit de ma cuisse était douloureux mais le fait d’étendre cette zone par des mouvements « rotatifs » dispersait la douleur. Le côté gauche aussi était tout aussi douloureux que le côté droit.

Toshi me pria ensuite de m’allonger sur le côté droit en me demandant de laisser une jambe raide et l’autre jambe pliée. Il fit les mêmes mouvements de pression et mouvements « rotatifs » qu’il avait fait précédemment sur mes cuisses. Les adducteurs internes étaient très sensibles. Les mêmes mouvements effectués sur le côté gauche l’étaient également. A mesure que Toshi exerçait des points de pression et qu’il faisait « rouler » les cuisses ainsi les jambes, je ressentis soudainement des fourmillements qui parcoururent mes doigts de pieds !! J’étais tellement contente de ressentir ses sensations !! Ces fourmillements symbolisaient clairement que l’énergie qui se trouvait bloquée à certains endroits de mon corps circulait à nouveau.

Toshi travailla ensuite le haut de mon corps à savoir le torse, les bras et le buste. Il commença par travailler les blancs extérieurs de mon abdomen par les mêmes mouvements rotatifs, les mêmes qu’il avait fait précédemment sur mes cuisses. Toshi exerça des points de pression et fit « rouler » ensuite les zones de mon abdomen. Je ressentis comme une délivrance ! Une lourdeur s’enlevait au niveau de mon abdomen ainsi que dans le haut de mes hanches. Toshi réalisa par la suite des étirements au niveau de mes bras et buste. J’avais fait part du bienfait apporté par les étirements qu’il effectuait sur mes membres. En l’occurrence, lorsqu’il étirait ses membres je me sentais apaisée et sentais que la pression que je présentais s’amenuisait, voir disparaissait… Lorsqu’il s’évertua à décontracter mes mains et qu’il s’attarda sur chaque doigt, je ressentis une nouvelle fois des fourmillements, les mêmes que j’avais ressentis dans mes doigts de pieds !! Toshi travailla également sur mon ventre. Je sentais que mon ventre était tendu et qu’il présentait une forte activité énergétique. En effet, lorsque je présentais un déséquilibre énergétique lié par exemple au stress, le trop plein d’énergie se concentrait généralement dans mon ventre d’où les points sensibles habituellement ressentis. Il travailla ensuite mes cervicales, mon dos ainsi que mon bassin.

Ces zones étaient extrêmement tendues. Je ressentis la même lourdeur que celle sentie dans l’abdomen. Les cervicales étaient contractées et surtout douloureuses.

Comme à l’accoutumée, Toshi entérina la séance par des mouvements de reiki au-dessus de mon visage. Il fit des mouvements de relâchement sur mes yeux, bouche ou encore joues. Ma mâchoire était contractée.

Cette séance m’avait fait le plus grand bien moralement et physiquement. J’étais surtout heureuse d’avoir ressenti des fourmillements symbolisant le passage de l’énergie….