Articles

18/03/15 : 61ème séance de shiatsu

18/03/15 : 61ème séance de shiatsu

Message précédentMessage suivantRetour aux messages

Pour cette séance, mon état global était mitigé. Je me sentais tendue et moralement j’étais toujours tiraillée par plusieurs sujets. Sur le plan physique, je sentais une lourdeur au niveau du bassin.

Toshi commença ses manipulations en travaillant les membres inférieurs pour finir jusqu’au buste et bras. Il débuta par manipuler mes pieds pendant un long moment. Ces derniers étaient sensibles aux niveaux des dessous des pieds. Il manipula ensuite chacune de mes jambes et cuisses en exerçant des points de pression. Pour les cuisses il entreprit de « rouler » chacune de mes cuisses de l’extérieur vers l’intérieur. Cette manipulation me procurait le plus grand bien et surtout, elle faisait également ressortir les éventuelles douleurs. Par exemple, le bord extérieur droit de ma cuisse était douloureux mais le fait d’étendre cette zone par des mouvements « rotatifs » dispersait la douleur. Le côté gauche aussi était tout aussi douloureux que le côté droit.

Toshi me pria ensuite de m’allonger sur le côté droit en me demandant de laisser une jambe raide et l’autre jambe pliée. Il fit les mêmes mouvements de pression et mouvements « rotatifs » qu’il avait fait précédemment sur mes cuisses. Les adducteurs internes étaient très sensibles. Les mêmes mouvements effectués sur le côté gauche l’étaient également. A mesure que Toshi exerçait des points de pression et qu’il faisait « rouler » les cuisses ainsi les jambes, je ressentis soudainement des fourmillements qui parcoururent mes doigts de pieds !! J’étais tellement contente de ressentir ses sensations !! Ces fourmillements symbolisaient clairement que l’énergie qui se trouvait bloquée à certains endroits de mon corps circulait à nouveau.

Toshi travailla ensuite le haut de mon corps à savoir le torse, les bras et le buste. Il commença par travailler les blancs extérieurs de mon abdomen par les mêmes mouvements rotatifs, les mêmes qu’il avait fait précédemment sur mes cuisses. Toshi exerça des points de pression et fit « rouler » ensuite les zones de mon abdomen. Je ressentis comme une délivrance ! Une lourdeur s’enlevait au niveau de mon abdomen ainsi que dans le haut de mes hanches. Toshi réalisa par la suite des étirements au niveau de mes bras et buste. J’avais fait part du bienfait apporté par les étirements qu’il effectuait sur mes membres. En l’occurrence, lorsqu’il étirait ses membres je me sentais apaisée et sentais que la pression que je présentais s’amenuisait, voir disparaissait… Lorsqu’il s’évertua à décontracter mes mains et qu’il s’attarda sur chaque doigt, je ressentis une nouvelle fois des fourmillements, les mêmes que j’avais ressentis dans mes doigts de pieds !! Toshi travailla également sur mon ventre. Je sentais que mon ventre était tendu et qu’il présentait une forte activité énergétique. En effet, lorsque je présentais un déséquilibre énergétique lié par exemple au stress, le trop plein d’énergie se concentrait généralement dans mon ventre d’où les points sensibles habituellement ressentis. Il travailla ensuite mes cervicales, mon dos ainsi que mon bassin.

Ces zones étaient extrêmement tendues. Je ressentis la même lourdeur que celle sentie dans l’abdomen. Les cervicales étaient contractées et surtout douloureuses.

Comme à l’accoutumée, Toshi entérina la séance par des mouvements de reiki au-dessus de mon visage. Il fit des mouvements de relâchement sur mes yeux, bouche ou encore joues. Ma mâchoire était contractée.

Cette séance m’avait fait le plus grand bien moralement et physiquement. J’étais surtout heureuse d’avoir ressenti des fourmillements symbolisant le passage de l’énergie….

Passion pour la position sur le côté 2015, Stage de Shiatsu été 2015

Stage de shiatsu résidentiel en Basse Normandie

« Passion pour la position sur le côté » 横臥へのこだわり

Du 15 au 21 août 2015 (7 jours sur place) animé par Toshi ICHIKAWA

Ce stage de shiatsu est focalisé sur ma passion pour la position sur le côté.

Date : Samedi 15 à 14h au vendredi 21 août 2015 à midi
Prix : 710-638 € (400 € de stage +  Hébergement et restauration au temple,
6 nuits en pension complète, 310 € en chambre individuelle, 268 € en chambre double, 238 € en chambre collective).

Nombre limité. Il est préférable d’être élève de shiatsu, mais non obligatoire.

Lieu : Dachang Vajradhara Ling, (Temple Tibétain)
61120 Aubry le Panthou (200 km de Paris)

vidéo : Visite de Dachang Vajradhara Ling 2013 

Plus de détail  sur le site : www.toshiatsu.com dans la rubrique «Stages», « La passion pour le position sur le côté »

Contact : LauranceLardeut, email: lardeutlaurance@gmail.com (Laurance) ou  tel: 06 75 61 37 61 (Toshi)

横臥へのこだわり

Dans le monde du soin du corps, il me semble que cette position est moins fréquemment pratiquée. Dans ce stage, je voudrais partager avec vous ma passion pour cette position. Cette dernière présente beaucoup d’avantages par rapport aux autres positionnements du receveur (sur le ventre, sur le dos ou assis).

 

Le receveur peut facilement rester plus longtemps sur le côté. C’est un point fort pour les gens qui sont inconfortables en position sur le ventre, avec des sensibilités au niveau de la nuque, des épaules, ou des lombaires. Cette position est même indispensable pour les personnes âgées ou pour la femme enceinte. Le donneur a une meilleure accessibilité à certaines zones du corps. Les pressions peuvent être plus profondes pour le receveur. Le receveur peut recevoir certaines pressions plus en profondeur.

増永静人 Shizuto Masunaga, fondateur de la lignée du Zen Shiatsu a, dans sa pratique, mis l’accent sur cette position. Dans un des ses livres, il a dit que si on peut arriver à bien travailler sur la position côté, les autres positions peuvent être travaillées plus légèrement.

« 按腹図解 Anpuku Zukai », le livre considéré comme un des livres à l’origine du shiatsu, publié à l’époque Edo, montre un enchaînement qui inclut bien cette position.

Dans ce stage, je vais vous proposer les points suivants :

Une version du protocole va être enseignée au début de la semaine. Celle-ci va être la base pour les différentes parties du travail qui va suivre. Si vous n’êtes pas familier de cette position, cela peut être une bonne entrée en matière.

- Focus sur la zone : bras, épaules, cou, tête. Cette position permet un travail global et en continuité sur cette zone. Ce que ne permet pas les autres positions. Les méridiens classiques et ceux des extensions de Masunaga, les Tsubos (les points) sont considérés.

– Travail sur les hanches et les jambes avec des mobilisations et des étirements. Des rotations sur le torse donne différentes possibilités de travailler sur le bassin et les jambes.

– Travail sur les méridiens yin (Rate, Foie et Reins) au niveau de l’intérieur des jambes peut permettre d’accéder à plus de profondeur avec cette position.
Anpuku (shiatsu sur le ventre) en position sur le côté. Possibilité de travailler sur le ventre et sur le dos consécutivement et profondément.
– Méridiens de la Vésicule Biliaire et du Triple Réchauffeur (classique et extension de Masunaga) vont être plus particulièrement utilisés.
– Démonstration de Shiatsu sur table dans cette position.

Je vous propose chaque matin au début de la journée, des exercices énergétiques orientaux, inspirés par différentes méthodes orientales (Qi Gong, Tai Chi, exercice Tanden, Yoga, Makko Hô, Séitai, Sôtai, etc.) pour préparer et pour augmenter notre Ki.

A la fin de la journée, un moment de calme et méditatif peut être proposé en fonction du planning. Possibilité de participer aux méditations tibétaines dispensées par les moines du temple.

En fin de séjour, nous souhaitons mettre en situation les stagiaires pour une pratique volontaire de shiatsu sur les personnes séjournant au temple (bénévoles, autres personnes présentes…)

Le lieu est spécial, paisible et sacré. Le temple tibétain, « Vajradhara Ling » ouvre ses portes pour nous accueillir dans une nature profond de Basse-Normandie. Au milieu de la semaine, une randonnée dans la nature va être proposée. La cuisine est végétarienne familiale.

Tarif : 710 – 638 € (400 € de stage +  Hébergement et restauration au temple, 6 nuits en pension complète, 310 € en chambre individuelle, 268 € en chambre double, 238 € en chambre collective).

Nombre limité. Il est préférable d’être élève de shiatsu, mais non obligatoire.

Lieu : Dachang Vajradhara Ling, (Temple Tibétain) , 61120 Aubry le Panthou (200 km de Paris)

Information plus détaillé :

http://toshiatsu.com/la-passion-pour-la-position-sur-le-cote-2015/

Contact : lardeutlaurance@gmail.com, (Laurance) ou 06 75 61 37 61, (Toshi)

 

なぜ、横臥にこだわるのであろうか。(なぜこのスタージュなのか)

横臥の指圧にはうつぶせと仰向けには無いさまざまな利点があげられる。まずポジション的に無理がないために、比較的長時間そのポジションを保っていることができる。これは寝ている姿勢を想像するとわかりやすいかもしれない。

一般的な指圧やマッサージの受け手のポジションはあおむけとうつ伏せが主流のようである。このポジションの方が施術しやすいという思いからであろうか。でも、実際にうつぶせでいることが本当に体に心地よいといえるであろうか。うつぶせが多いのは多分背中への施術が主流になることが多く、その点から取り上げられやすいということもあると思う。

しかし、私は長年自分の指圧の中で、横臥を多様してきた。ある時期に至っては通常の仕事の中で、横臥しか使わないような、そんな時期も過ごしてきた。今現在はまたちょっとちがった指圧をしているが、このポジションへの愛着を失ったわけではない。

2011年に日本にいった際、東京の手技の専門書店でスペインのマドリッドで浪越の指圧の学校を開いておられる小野田先生の本を見つけた。タイトルが『横臥へのこだわり』

早速買い求め、目を通してみると、あの小野田先生も横臥への情熱がかなり強いようにおもわれて、内心うれしかった。

私は横臥の指圧の中に、大きな可能性があることを感じている。

横臥の治療上の長所

肩から首にかけて、一環した重点的な施術ができる。それは循環器、呼吸器疾患にともなう頭部、頸部、肩部、胸部への施術を行う場合であるといえる。この場合、強圧というよりは微圧で浸透させる圧の方が効果が高いように思える。その際に横臥は効果を発揮する。

腰と肩の身体軸の回転運動を利用した運動法を行いやすい。これにより腰周辺のこりを効果的に取り除くことが可能になる。また、運動法として腰と肩を同時に操作していくことが可能になるため、肩と腰が密接にからんだケースに対応しやすい。

ある特定の患者層にとってはこのポジションは非常にありがたい。お腹がふくらみ始めた妊婦さん。首あるいは肩周辺に障害がある人。いずれも長時間うつぶせでいることが望ましくない人たちである。

このスタージュは以下の人たちに適している。

いままでにあまり横臥をやったことがない、指圧を勉強している人たち。

自分が指圧をしているひとに、老人や妊婦さんなど横臥が適している人々がいる人たち。

肩、首、頭部、耳部、胸部への施術を深めたい人。腰周辺の指圧を深めたい人たち。

内容

横臥での全身への施術案。プロトコルの提示

肩、首、腰の問題に対する横臥での施術案。妊婦さんへの施術案。

横臥での按腹

横臥での運動法、ストレッチ法、

このスタージュを行ったあと、どのような事が起こるか。

いままで横臥をあまりやったことがない人が楽に横臥の指圧ができるようになる。

 

Massez-vous à la Japonaise, stage Découverte de « Do-In et Shiatsu » au Havre en Normandie 2/3 mai 2015

Automassage,  Shiatsu, Respiration profonde, Étirements, Méditation et Longévité !!

Stage  découverte au Havre en Normandie, weekend de 2/3 mai 2015

Do-In et Shiatsu
導引と指圧

IMG_1631par Toshi ICHIKAWA et Laurance LARDEUTDSC01114

Lieu : au Havre

76000

 

Comment se masser pour s’équilibrer et se détendre, comment  respirer profondément

pour débloquer les tensions du corps, comment  étirer les méridiens pour faire circuler le Ki (énergie du corps en japonais), comment méditer pour apaiser notre esprit ? Comment   corriger sa posture ?

Tous ça pour se préparer à vivre plus longtemps en bonne santé depuis le plus jeune possible.

A travers l’approche d’exercices corporels basés sur la circulation du Ki,  les exercices sur les méridiens, Qi Gong, Tai Chi, et des méthodes de Bien-être Japonaises, nous apprendrons à mieux gérer notre corps et notre énergie pour être plus « harmonisé et équilibré »

Le stage « Do-In et Shiatsu » vous invite à découvrir ces deux pratiques Japonaises.

Do-In 導引:

approche japonaise sous forme d’auto-massages énergétiques, d’étirements, d’exercices corporels plus ou moins dynamiques, de la respiration, de la méditation… Le but est de stimuler en nous la circulation de l’énergie vitale, le « ki » ou le « qi », et de détendre le corps, par soi-même. Le do-in peut s’apparenter à une relaxation active où chaque personne effectue les pratiques selon ses capacités. Inspiré également du Qi Gong, Tai Chi, et des méthodes de Bien-être Japonaises, nous apprendrons à mieux gérer notre corps et notre énergie pour être plus « harmonisé et équilibré »

Le Shiatsu 指圧:

Le Shiatsu (terme japonais signifiant pression des doigts) est une discipline énergétique Japonaise, issue de pratiques millénaires d’Extrême-Orient, qui consiste en des pressions, imposition des mains et étirements, appliquées sur l’ensemble du corps. C’est une méthode de relaxation et de bien-être s’inscrivant dans le domaine de la prévention. L’imposition des mains (TEATE en Japonais) est à l’origine des thérapies manuelles. La systématisation de ce geste naturel met au monde l’Anma Traditionnelle, la principale technique manuelle qui est considérée comme à l’origine du Shiatsu. Il se pratique à deux, un donneur, un receveur.

Au printemps, la nature se réveille, montée de la sève, bourgeons, pousses végétales….  En médecine orientale, cette saison est liée à l’élément bois, l’energie yang. Notre corps s’harmonise avec l’environnement. Les énergies du foie et de la vésicule biliaire sont particulièrement nourries pendant cette saison. L’energie du foie concerne par exemple l’émotion de la colère, la fatigue.

Les exercices et pratiques de ce stage viseront à stimuler, équilibrer  les méridiens du foie et de la vésicule biliaire.

Intervenants

Toshi ICHIKAWA

Il est né au Japon à Tokyo, et vit à Paris depuis 1998. Ses premiers pas vers le Shiatsu commencent à l’âge de 8 ans. Son père, souffrant de douleurs dorsales, demandait à Toshi de monter sur son dos pour le soulager.
Toshi s’est formé auprès de trois enseignants de Shiatsu depuis 1981, tous dans la lignée du Zen Shiatsu de Shizuto Masunaga. Enseignant de Shiatsu et de Do-In depuis 2003, il créé l’Ecole de Do-In et de Shiatsu de Toshi ICHIKAWA qu’il anime depuis 2007. Il est passionné par les exercices énergétiques orientaux comme le Qi Gong, le Tai Chi et le Yoga, Reiki, Seitai, Sotai…

Laurance LARDEUT

Exploratrice dans l’âme, son parcours est en particulier jalonné de développement personnel (kinésiologie, méthode E.S.P.E.R.E de Jacques Salomé, tantra pour la femme, psychothérapie, jeu du Tao…), de rencontres et de voyages, qui a mené Laurance vers le toucher et l’écoute du corps. Elle est diplomée de l’école de maître Ohashi, pratique dans la continuité du Zen Shiatsu de Shizuto Masunaga. Depuis 2010 Laurance dispense des séances de shiatsu au Havre, dans l’Orne et à Paris. Depuis 2011, elle exerce également dans un grand Spa parisien, en shiatsu et massage bien-être à l’huile.

Informations pratiques :

Dates de les heures : Samedi 29 à 14h au dimanche 30 mars 2014 à 17h

Lieu : Aux Havres, à consulter les détails,

Tarifs : à consulter

Contact et fiche d’inscription (places limitées):

Laurance Lardeut – Email : lardeut@hotmail.com

Tel : 06.60.14.07.19 

Hara, le ventre, le centre de notre énergie

Le ventre est une zone très importante dans ma pratique de shiatsu.
Parmi toutes les parties du corps – comme le dos, chaque membre et la tête – c’est le ventre qui a plus de valeur pour le Kampô (Médecine traditionnelle japonaise).

Pendant une séance, je reviens souvent  sur cette zone centrale. L’état du ventre donne des indications qui me guident sur les techniques que je peux travailler.

Il y a beaucoup des ventres différents.

10/10/14 : 59ème séance de shiatsu

10/10/14 : 59ème séance de shiatsu

Pour cette séance, j’avisai Toshi des symptômes neurologiques réapparus ces dernières semaines.

En effet, pendant cette période j’avais ressenti des sensations d’engourdissement sur l’hémisphère droit de mon corps. Celles-ci avaient d’abord étaient  localisées au niveau des doigts de pied et de la jambe, puis plus tard au niveau du bassin et de la cuisse pour être à nouveau limitées aux doigts de pied.

Ces symptômes neurologiques avaient persisté durant 3 semaines ce qui m’avait valu d’être arrêtée afin d’optimiser les chances d’enrayer ces sensations. Durant ces 3 semaines de convalescence, aucun autre signe neurologique n’était apparu (fourmillement, douleur, paresthésie…).Mon état de santé ne s’était pas dégradé.

D’autre part, il est important de souligner qu’après la disparition des symptômes cités précédemment, aucune séquelle n’était restée. Les sensations ressenties dans l’hémisphère droit de mon corps étaient complètement parties ! Moralement et physiquement, je me sentais sereine et en pleine possession de mes capacités motrices.
D’autre part, je m’étais inscrite à une course (« 20 kilomètres de Paris »), ma forme générale étant satisfaisante je devais voir si j’allais participer à cette course ou non…

Toshi commença la séance en me priant de m’allonger sur le ventre et débuta son travail par des étirements sur mes jambes. Mes jambes étaient raides et les adducteurs internes étaient sensibles au niveau de ma cuisse gauche. La jambe gauche était mon « talon d’Achille » cela résultant des nombreuses poussées sensitives que j’avais faites.

Toshi poursuivit ses étirements sur chacun des côtés de mon corps en partant des hanches, au bassin, côtes pour remonter sur les épaules, les bras et visage. La manipulation de mes membres via des étirements sur les parties extérieures de mon corps était novatrice.

Les étirements effectués ce jour me procuraient beaucoup de bienfait alors que généralement des douleurs en résultaient. En effet, à mesure que Toshi effectuait ses étirements, la fatigue s’en allait. Les « nœuds » se dissipaient pour laisser place à un sentiment de bien-être.

Certaines douleurs localisées disparaissaient.                                                                                 L’étirement effectuait au niveau du flanc externe était  aussi sensible. Ce dernier s’apparentait à un « mouvement de roulement de mon torse de l’extérieur vers l’intérieur ». Toshi procéda sur les autres parties droites de mon corps par la même manipulation complétée par des étirements.

Il me demanda ensuite de me placer sur l’aile droite en allongeant une jambe et pliant l’autre. Les manipulations réalisées sur le côté étaient sensibles car elles concernaient les mêmes zones manipulées que précédemment quand j’étais allongée sur le ventre.
Une nouvelle fois donc, les bords gauches des cuisses, adducteurs internes, bassin, côtes et haut du corps étaient sensibles.

Je notais que le « mouvement de rotation » effectué par Toshi conférait plus de douleur que de simples points de pressions. Dans le même temps, la fatigue s’amenuisait grandement.

Toshi manipula ensuite l’hémisphère droit en me demandant de m’allonger sur le côté gauche. Les sensations ressenties étaient identiques à celles ressenties sur le côté droit.         Comme à l’accoutumée, Toshi manipula la zone ventrale.

Le ventre était peu sensible. Moralement je me sentais sereine malgré l’épisode neurologique vécu récemment. Aucune émotion négative non plus n’était à mettre en avant.Toshi effectua un long mouvement de reiki au-dessus de mon ventre comme pour attirer les meilleurs auspices en vue d’une grossesse future. Il savait en effet ma volonté de mettre en route une seconde grossesse.

Toshi entérina des manipulations de relâchement sur le visage puis par des mouvements de reiki sur les yeux. Cette séance avait été l’occasion de travailler mes membres différemment des autres séances de shiatsu (étirements, mouvements différents).
D’autre part, je constatais que malgré les troubles neurologiques ressentis ces derniers temps aucune séquelle était à mettre en avant. Enfin, les nouveaux déplacements effectués lors de cette séance avaient été très bénéfiques moralement (sérénité) et physiquement (fatigue et contractions enrayées)

27/06/14 : 57ème séance de shiatsu

27/06/14 : 57ème séance de shiatsu

Avant de débuter la séance j’informai Toshi de mon état physique et mental comme à chaque séance. Moralement aucun événement marquant n’était à mettre en avant excepté la fatigue morale liée au travail et cette pensée qui commençait à être obnubilante qui était de mettre en route un deuxième enfant…

Sur le plan physique, pas de symptôme particulier hormis la fatigue.

Je ne ressentais visiblement pas de douleur ni dans les jambes ni au niveau du ventre, mais cela devait être vérifié par les manipulations…

Toshi commença donc ses manipulations en me priant de m’allonger sur le ventre.

Il commença pas le haut du crâne pour finir au niveau du bassin.

Je sentis que mon dos était contracté tout comme les cervicales, les bras ainsi que certains points du crâne.

Les endroits manipulés correspondaient d’une part aux zones stessées et d’autre part aux zones de portage quand ma fille était dans mes bras.

Toshi poursuivi ses manipulations jusqu’aux jambes.

J’eu l’agréable surprise de voir que je ne ressentais aucune douleur.

Les adducteurs internes étaient décontractés tous comme les jambes.

Toshi me demanda ensuite de m’allonger sur le coté droit en pliant une jambe et laissant l’autre détendue.

Les jambes et bords extérieurs des cuisses étaient sans douleur.

Habituellement les adducteurs externes se voulaient sensibles mais visiblement pas lors de cette séance.

Il procéda aux mêmes manipulations sur le côté gauche.

Il n’était pas rare lors des séances précédentes que des symptômes soient ressentis dans un hémisphère, symbolisant un déséquilibre au niveau sensitif et ou moteur, mais même constat fait lors des manipulations effectuées précédemment, pas de douleur particulière.

Toshi me priant ensuite de m’allonger sur le dos et commença son travail sur la zone ventrale.

Depuis plusieurs mois, au vue des évènements que je vivais, la vésicule biliaire, l’estomac et la rate se voulaient sensibles.

Cependant, lors de cette séance, le ventre et les zones qui l’entouraient n’étaient ni sensible, ni contracté et ne présentaient pas de déséquilibre énergétique.

Cela était surprenant si l’on considérait les mélancolies sur le plan moral (idée obsessante, insatisfaction au niveau professionnelle).

Au cours des séances réalisées les derniers mois, cette zone ventrale était constamment douloureuse et tendue.

On pouvait rattacher ces maux en grande partie aux différents évènements que je vivais ainsi qu’à la fatigue et ou signes neurologiques mais ces derniers avaient étaient rares ces derniers mois.

 

Je notai donc que dès lors que moralement je ne vivais pas de choc particulier qui octroieraient un déséquilibre sur le plan des énergies, sur le plan physique mes membres étaient bien.

Visiblement l’idée à laquelle je pensais fréquemment et les problèmes professionnels n’avaient pas eu raison de ma forme physique.

J’étais actuellement dans une bonne forme physique, ce qui nous avait permis de programmer pour cet été le Tour Du Mont Blanc !!