Le premier livre de Shiatsu« SHIATSU RYOHO » de Tenpêki TAMAI 指圧療法

SHIATSU 85
Hubert COUSSEAU
18 impasse de la Grande Forge
85000 La Roche sur Yon
02.51.62.02.11
h.cousseau@wanadoo.fr

Week end avec Toshi ICHIKAWA

Intitulé du Stage : Le premier livre de Shiatsu,
« SHIATSU RYOHO » de Tenpêki TAMAI

Avec l’assistance de Laurance Lardeut
 Stage ouvert aux Etudiants de l’Ecole SHIATSU 85 : 2ème, 3ème, 4ème année FFST et Praticien.

Samedi 7 et Dimanche 8 décembre 2013
(Samedi 9h-12h et 14h-18h30)    (Dimanche 9h-12h et 13h-17h30)
Ecole Maternelle Jean Yole- Impasse Jean Bart
85000 – La Roche Sur Yon
IMG_2598

Ces deux jours de stage vous permettront de découvrir les origines de l’art du Shiatsu, au travers de textes calligraphiés, interprétés par Toshi.

C’est le premier livre jamais répertorié sur le Shiatsu « SHIATSU RYOHO (ou SHIATSU HO) » de Tenpêki TAMAI. Il fut publié au japon en 1939 (Ère Showa 14).

M. Masanuga a écrit que la technique de Monsieur Tamai (auteur de ce livre) s’inscrit dans le même  courant que celles du livre Anpuku Zukai, lesquelles étaient probablement utilisées par des thérapeutes manuels de l’époque Meiji et Taishô (1867 – 1926).

M. Masunaga a écrit deux points importants sur le livre de Monsieur Tamai:

1- Monsieur Tamai utilise pour la première fois  le terme “Shiatsu” pour cette technique, nouveau à l’époque.

IMG_25972- Il a introduit la notion de médecine occidentale qui était moderne à l’époque. Ainsi, il a pu expliquer pourquoi le Shiatsu, par les pressions des doigts, peut être efficace pour soigner des  symptômes.” (Ecrit par Shizuto Masunaga, dans le préface du livre “SHIATSU RYOHO” qui a été réédité en 1979 par Ido-no-Nihon Shya)

Pour ce stage,  Toshi a choisi un chapitre du livre, “SHIATSU HOHO” (La méthode de Shiatsu). Dans ce chapitre, une série d’enchaînements de base est développée. Ce sont de très bons exercices permettant, dans un premier temps, de comprendre l’origine du shiatsu, puis de l’approfondir.


CONTENU DU STAGE
1 – Présentation du Livre « SHIATSU RYOHO” de Tempêki TAMAIIMG_2593

  • Aspect culturel du Japon

2 – Enchaînements de base d’un chapitre de ce Livre

  • Receveur en position assise
  • Receveur sur le ventre
  • Receveur sur le dos

Toutes les parties du corps : la tête, la nuque, le visage, les hanches, les bras, les jambes, la cage thoracique, les yeux, les oreilles, etc.

3 – Préparation du corps par différents exercices énergétiques

  • Do-In
  • Qi Gong

 

1er proposition de traduction en français de chapitre 3

06/07/2013 : 51ème séance de shiatsu

06/07/2013 : 51ème séance de shiatsu

Pour cette séance, je notifiai à Toshi que je souhaitais recevoir une séance de shiatsu.

La fois précédente, Toshi avait pratiqué des manipulations de reiki mais pour cette fois-ci, une séance

de shiatsu me semblait plus appropriée par rapport à mon état général.

En effet, je me sentais agitée, anxieuse et fatiguée. Je commençai à penser à la reprise de mon travail

ainsi qu’à la rentrée de ma fille en crèche en septembre. L’acquisition de notre appartement rendait

également impossible financièrement de partir en vacances d’où un sentiment de lassitude.

Une grande insatisfaction intérieure m’envahissait qui se traduisait par de la tristesse et par un manque

d’énergie.

Toshi commença ses manipulations en me priant de m’allonger sur le dos.

Il travailla les pieds, remonta vers les cuisses pour finir sur la zone ventrale.

Mes membres inférieurs étaient lourds avec une nette faiblesse sur la jambe gauche.

Les adducteurs étaient peu congestionnés et douloureux.

Cela était du à la reprise de mes séance de kinésithérapie.

En effet, lors de mes séances de kinésithérapie, j’effectuais différents exercices axés sur l’équilibre,

les postures du bassin ou encore l’endurance ce qui obligeait mes muscles à fournir un effort et donc à

détendre mes muscles.

Concernant mon ventre, celui-ci était tendu mais cependant pas douloureux.

Des lors que Toshi manipula mon ventre, je ressentis une sensation de chamboulement et de désordre

interne.

Cela correspondait aux conséquences post-natales de mon accouchement.

Visiblement les abdos et autres n’avaient pas encore repris leur place de départ.

Toshi continua sa progression en manipulant les bras,le torse pour arriver jusqu’au buste.

Mes membres supérieurs étaient sans énergie et par moment contractés et douloureux selon les zones.

Plus précisément, le torse et les bras étaient tendus et douloureux.

Lorsqu’il me manipula la tête, je ressentis un énorme bienfait voir une certaine délivrance.

Les appositions de mains qu’il effectuait sur ma tête ôtaient soudainement ma forte activité mentale.

En effet, comme à l’accoutumée ses manipulations m’obligeaient à ne pas penser, ni à me focaliser sur

une pensée du moment qui aurait pu m’obnubiler rendant ainsi impossible tout relâchement mental.

Toshi me pria ensuite de m’étendre sensations sur le ventre.

Il commença par les pieds pour remonter jusqu’au bassin.

Au niveau des membres inférieurs je ressentais les mêmes sensations que lorsque j’étais allongée sur

le dos. L’hémisphère gauche était plus faible et plus douloureux au niveau des adducteurs.

Le bassin quant à lui était très douloureux et bloqué.

En effet, du fait de la fatigue, la mobilité et la fluidité de mes mouvements étaient plus réduits.

Toshi continua sa progression en travaillant le torse, le bras et le buste.

Si l’état de mes membres inférieurs était plutôt satisfaisant, les membres supérieurs étaient fortement

congestionnés et tendus comme les mouvements effectués sur l’autre côté de mon corps.

En effet, le fait de porter continuellement ma fille, favorisait l’apparition des douleurs.

De plus, je n’effectuais aucun exercice qui me permettait de muscler le haut de mon corps d’où ces

faiblesse et douleurs ressenties.

Toshi retravailla ensuite mon ventre pour rééquilibrer le corps.

Il entérina enfin la séance par des mouvements de reiki selon son habitude.

Je sentis à nouveau les même sensations décrites précédemment avec un sentiment de plénitude en

plus car le travail de relâchement avait déjà était effectué au cours de la séance.

Je constatais que les séances de kiné effectuées conjointement aux séances de shiatsu régulières

amélioraient mon état général (physique et mental).

Je devais continuer ma rééducation dans ce sens.