27/06/14 : 57ème séance de shiatsu

27/06/14 : 57ème séance de shiatsu

Avant de débuter la séance j’informai Toshi de mon état physique et mental comme à chaque séance. Moralement aucun événement marquant n’était à mettre en avant excepté la fatigue morale liée au travail et cette pensée qui commençait à être obnubilante qui était de mettre en route un deuxième enfant…

Sur le plan physique, pas de symptôme particulier hormis la fatigue.

Je ne ressentais visiblement pas de douleur ni dans les jambes ni au niveau du ventre, mais cela devait être vérifié par les manipulations…

Toshi commença donc ses manipulations en me priant de m’allonger sur le ventre.

Il commença pas le haut du crâne pour finir au niveau du bassin.

Je sentis que mon dos était contracté tout comme les cervicales, les bras ainsi que certains points du crâne.

Les endroits manipulés correspondaient d’une part aux zones stessées et d’autre part aux zones de portage quand ma fille était dans mes bras.

Toshi poursuivi ses manipulations jusqu’aux jambes.

J’eu l’agréable surprise de voir que je ne ressentais aucune douleur.

Les adducteurs internes étaient décontractés tous comme les jambes.

Toshi me demanda ensuite de m’allonger sur le coté droit en pliant une jambe et laissant l’autre détendue.

Les jambes et bords extérieurs des cuisses étaient sans douleur.

Habituellement les adducteurs externes se voulaient sensibles mais visiblement pas lors de cette séance.

Il procéda aux mêmes manipulations sur le côté gauche.

Il n’était pas rare lors des séances précédentes que des symptômes soient ressentis dans un hémisphère, symbolisant un déséquilibre au niveau sensitif et ou moteur, mais même constat fait lors des manipulations effectuées précédemment, pas de douleur particulière.

Toshi me priant ensuite de m’allonger sur le dos et commença son travail sur la zone ventrale.

Depuis plusieurs mois, au vue des évènements que je vivais, la vésicule biliaire, l’estomac et la rate se voulaient sensibles.

Cependant, lors de cette séance, le ventre et les zones qui l’entouraient n’étaient ni sensible, ni contracté et ne présentaient pas de déséquilibre énergétique.

Cela était surprenant si l’on considérait les mélancolies sur le plan moral (idée obsessante, insatisfaction au niveau professionnelle).

Au cours des séances réalisées les derniers mois, cette zone ventrale était constamment douloureuse et tendue.

On pouvait rattacher ces maux en grande partie aux différents évènements que je vivais ainsi qu’à la fatigue et ou signes neurologiques mais ces derniers avaient étaient rares ces derniers mois.

 

Je notai donc que dès lors que moralement je ne vivais pas de choc particulier qui octroieraient un déséquilibre sur le plan des énergies, sur le plan physique mes membres étaient bien.

Visiblement l’idée à laquelle je pensais fréquemment et les problèmes professionnels n’avaient pas eu raison de ma forme physique.

J’étais actuellement dans une bonne forme physique, ce qui nous avait permis de programmer pour cet été le Tour Du Mont Blanc !!

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *